Congo/Littérature : « Mwana Okwèmet, le fétiche et le destin », signature de François Ondai Akiera

0
233
François Ondai Akiera
Publicité

LIVRES. « Mwana Okwèmet, le fétiche et le destin » est le titre du roman de 160 pages mis sur le marché en avril 2022 par les éditions « Les Lettres mouchetées » par le journaliste et essayiste François Ondai Akiera.

Dans ces 160 pages de cette œuvre, François Ondai Akiera qui en est l’auteur raconte l’histoire de son pays, le Congo, à travers le destin de son personnage Mwana Okwèmet, qui vit le 20ème siècle sous la protection du fétiche Okwèmet.

Cette histoire présente l’effondrement de la société Mbochi, le joug de la colonisation avec les travaux forcés, les milices cerbères et le goulag Congo-Océan. Cette histoire qu’il place à Bèlet, dans le pays de l’Alima, explique le problème de Lembo’o qui donne le jour à une fille qui atteint l’âge de cent ans.

Publicité

Dans la première partie, l’auteur parle des annonces de Guyonnet, d’un complot contre Mwana Okièmet, des prétendants Gbakoyo et Tabba, du Destin de femme et termine par un glossaire de personnages.  

Cet enfant naît sous la protection du redoutable fétiche Okwèmet. Avec la naissance de sa fille, Lembo’o espère avoir déjoué le sort de sa maison sans compter sur l’adversité qui vient y jouer son rôle. Mwana Okwèmet traverse le siècle sous le sceau de la prophétie et la protection du fétiche. À travers ce destin se dessinent l’effondrement de la société Mbochi, la colonisation avec les travaux forcés, les miliciens-cerbères et le goulag Congo-Océan.

Selon le préfacier Boniface Mongo Mboussa, l’auteur ne tombe jamais dans la caricature. Dans notre histoire littéraire, François Ondaye Akiéra est un jeune auteur, mais vieux lecteur, un vieux lecteur qui a, mieux que quiconque, médité cette sentence de Faulkner : The past is never dead, it’s not even past d’où son beau roman Mwana Okwémet.

A travers cette histoire, l’auteur met en scène une région coincée par l’effondrement de la société Mbochi-Bangangoulou et l’affirmation de la colonisation. Le héros d’Ondai Akiera livre un combat désespéré et inégal, avant de mourir héroïquement et devenir un résistant. De ce point de vue, sa défaite est une victoire. Cette victoire s’exprime aussi par le destin de sa fille Mwana Okwemet qui n’est autre que la fille du fétiche, qui réussit à   déjouer tous les obstacles sur son chemin au point de mourir centenaire.

 François Ondaï Akiéra est journaliste et essayiste. Il dédie ce titre au poète Jean Blaise Bilombo-Samba et à Emile Ngakama. « Mwana Okwemet, le fétiche et le destin » est le quatrième ouvrage de l’auteur.

Florent Sogni Zaou

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here