La liberté de la presse au Congo Brazzaville, nouveau titre de Florent Sogni Zaou

0
1668
Florent Sogni Zaou.

«Dans la déclaration de Windhoek du 3 mai 1991, il est dit que la création, le maintien et le renforcement d’une presse indépendante, pluraliste et libre sont indispensables au progrès et à la préservation de la démocratie dans un pays, ainsi qu’au développement économique. Le Congo est partie prenante de ces textes, et la liberté de la presse y est garantie par la loi de la presse. Seulement, le doute persiste malgré l’absence de journalistes dans les geôles congolaises», peut-on lire sur la quatrième de couverture.

La couverture porte la carte du Congo avec ses trois couleurs et des poissons nageant librement. Ce livre d’une cinquantaine d’interview porte sur 150 pages. Il est une manière de faire dire aux professionnels de l’information et de la communication ; à la société civile ; aux consommateurs ; aux vendeurs des journaux et à certaines personnalités leur appréhension et leur compréhension de la liberté de presse au Congo Brazzaville.
Le livre sera bientôt dans les librairies du Congo et d’ailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici