Pétition : Non à la WOLOFISATION des enfants Fulbe au Sénégal

3
3922
Le ministre de l'Education, Mamadou Talla. DR

TRIBUNE. Conçu pour que chaque enfant du pays reçoive ses premiers enseignements dans sa langue maternelle, le programme Lecture Pour Tous (LPT), financé par l’Amérique, est entrain de virer tout le pays à l’envers.

Selon plusieurs sources, 1000 classes auraient été réservées pour la langue wolof, 700 pour le Serer et 500 pour le Pulaar bien que les Fulbé soient majoritaires dans notre pays.

Dans les faits, le programme LPT est une catastrophe linguistique où on enseigne la langue wolof à des enfants Fulbé dans plusieurs départements du pays. Pis, ce sont des instituteurs ayant suivi une formation de 2 semaines au plus en Pulaar, que le ministère fait enseigner cette langue à des enfants Fulbé.

Pourtant, le ministre de l’Education, monsieur Mamadou Talla, a déclaré à Mbour, le 8 septembre 2019, lors de la semaine de l’alphabétisation, qu’un enfant apprend plus vite et mieux dans sa langue maternelle.

Ainsi, la LPT telle que pratiquée actuellement au Sénégal fragilise la cohésion sociale et constitue, de facto, une menace sérieuse pour la survie des langues nationales dont le Pulaar.  C’est un POISON voire un CANCER tueur de langues, que le gouvernement actuel vient de servir à la communauté des FULBE du Sénégal, devant le monde entier. Nous disons non à ce CORONAVIRUS linguistique mortel, qui fera disparaitre nos langues nationales dont le Pulaar, dans un avenir proche.

De ce fait, nous demandons au ministre de l’éducation, monsieur Mamadou Talla, d’arrêter immédiatement la WOLIFISATION des enfants Fulbe, en cours dans les écoles du pays.

De plus, nous demandons l’égalité des langues nationales à Air Sénégal, à la Présidence de la République, à la RTS, à la SENELEC, au Théâtre National Daniel Sorano etc…

Ainsi, appelons-nous, partout à travers le monde, les Fulbe, et toute personne éprise de paix et de justice, à signer la présente pétition (à venir) qui ne demande rien d’autre que d’arrêter l’ASSASINAT de la langue Pulaar/ fulfulde en cours au Sénégal.

Enfin, nous vous remercions de votre contribution et votre collaboration en signant cette pétition et en la faisant circuler partout à travers le monde. Nous vous invitons également à nous rejoindre dans ce combat pour la justice des peuples. C’est aussi un combat contre l’oppression, contre également l’exploitation de l’homme par des multinationales étrangères qui sèment la zizanie et la division des peuples qui sont sur leurs territoires légués par leurs ancêtres.

Gondiel Ka (Montréal, Canada).

Avec la collaboration de : de Dental Fulbé Canada, Kisal Deeyirde Pulaagu, Tabital Pulaagu Allemagne, Kibaaruji Pulaagu International, Fedde Pellital, Dental Faabatobe, Associazione Fulbe in Italia, Pulaar nder serwer Orange, Fedde Bamtore Pulaar et Fedde Darnde Lenol.

3 Commentaires

  1. La 1ère réserve que j’ai sur cette analyse est que le temps employé est au subjontif « 1000 classes auraient été « , ce Monsieur ne maîtrise rien de ce qu’il dit je suis sincèrement désolé. Je suis Halpulaar habitant Matam la 11ème région au Nord du Sénégal maïs le Programme LPT est complètement dénaturé par ces allégations sans fondements politique, ni culturel, encore moins pédagogique ou sociologique. Ce programme n’a jamais été imposé aux enfants, au contraire le choix se fait toujours avec les parents car ces derniers aujourd’hui constatent que leurs progénitures lisent avec les normes le Français comme moyen et objet d’apprentissage. Monsieur votre dessein est inavoué mais s’il vous plait dites aux gens la vérité car le mensonge ne pourra jamais prospéré.

  2. Bravo M. Ousmane Ba. Votre commentaire est tres objectif. Tu es un patriote qui se departi de son EGO pour mettre en avant l’intérêt des enfants sénégalais. M.Ka utilise de faux arguments pour jeter le discrédit sur le programme LPT et sur l’état du Senegal.
    Je lui retourne la question: qu’ a t-il fait pour aider sa communauté à améliorer l éducation des enfants? Créer un soi disant village et lui donner un nom de ville du Canada. Quelle perte de valeur et de reference? Quelle manque de patriotisme?

  3. Ce monsieur n’en est pas à son premier article wolophobe. Il voue une haine morbide aux wolofs et cherche à créer un conflit ethnique au Sénégal. Pense-t-il être plus hal pular que Macky Sall et Mamadou talla? Heureusement que des sénégalais patriotes et responsables savent ses intentions. Il doit savoir que lui-meme n’échapperait pas au feu qu’il tente d’allumer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici