Football/Maroc : le rugissement du lion !

0
140
DR.

Au Maroc, Ayoub El Kaabi, le Lion de l’Atlas, renaît de ses cendres ! Lors de la dernière trêve internationale, l’attaquant marocain a marqué un but crucial contre la Côte d’Ivoire (1-1) et a également trouvé le chemin des filets face au Liberia (3-0) avec l’équipe nationale, confirmant ainsi son retour en grâce sous le maillot de l’Olympiakos.

Cette performance relance le débat sur le premier choix en tant que buteur de l’équipe nationale.
Pendant de nombreuses années, le Maroc a eu du mal à trouver un attaquant de premier plan capable de s’imposer en pointe de l’attaque. Mais au cours des quatre dernières saisons, un homme s’est démarqué : Youssef En-Nesyri.

Il a été sélectionné pour la première fois par Hervé Renard à l’été 2016 et a été utilisé à différents postes en attaque (attaquant puis ailier). Après quelques rassemblements sans temps de jeu, il a marqué un but mémorable de la tête contre l’Espagne lors de la Coupe du Monde, établissant ainsi sa place au sein de l’équipe. Depuis, il est devenu le leader de l’attaque sous les différents sélectionneurs.

Cependant, en raison de sa mauvaise forme récente, l’entraîneur Walid Regragui a exploré d’autres options pour le poste d’attaquant, notamment Tarik Tissoudali, Abderrazak Hamdallah, et Ayoub El Kaabi. Ce dernier avait été titulaire en attaque lors de la Coupe du Monde de 2018 en Russie, mais il n’a pas réussi à s’imposer en équipe nationale malgré son succès en club et en sélection locale. Après un transfert en Chine suivi d’un retour au Maroc, il a finalement rejoint l’Olympiakos en Grèce, où il a retrouvé son niveau d’antan.

Ayoub El Kaabi est actuellement le meilleur buteur de la Super League grecque, avec neuf buts en 13 matchs, et il partage cette position avec Loren Moron d’Aris Salonique. Ses performances n’ont pas échappé au staff technique de l’équipe nationale, qui l’a réintégré en septembre après une absence d’environ un an.

Il a récemment marqué un but contre la Côte d’Ivoire et un panenka contre le Liberia, gagnant ainsi l’affection du public marocain et ravivant la concurrence avec Youssef En-Nesyri pour le poste de numéro 9.

L’entraîneur Walid Regragui a salué l’attitude exemplaire d’El Kaabi et a souligné sa loyauté envers l’équipe nationale malgré sa non-sélection pour la Coupe du Monde 2022. Avec ces développements, le Maroc se retrouve confronté à des choix difficiles pour composer son équipe, mais c’est une situation que l’entraîneur considère comme positive en raison de la qualité des joueurs à sa disposition. Une excellente nouvelle pour le Maroc et Ayoub El Kaabi.

Ya Willy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici