FMI: La France reste confrontée à une inflation élevée et à un ralentissement prononcé de l’activité économique

0
221

C’est l’avis de la mission des services du Fonds monétaire international (FMI) qui a effectué une visite en France du 7 au 18 novembre dans le cadre des consultations de 2022 au titre de l’article IV.

Selon la mission, dirigée par M. Jeffrey Franks, en 2023, « les autorités devraient entamer un processus pluriannuel de consolidation budgétaire ciblé sur les dépenses pour reconstituer des marges de manœuvre et placer le ratio de dette publique sur une trajectoire résolument à la baisse ».

Pour le Fonds, il s’agirait dans un premier temps de « mieux cibler les mesures de soutien destinées à contrecarrer le choc énergétique, puis les années suivantes, de s’appuyer sur des réformes structurelles sur les dépenses (notamment dans le domaine des retraites) ».

Publicité

La mission estime, en outre, que « la poursuite des mesures visant à renforcer les compétences des travailleurs et à remédier aux inefficiences du système éducatif sera fondamentale, de même que le soutien aux personnes vulnérables ».

Elle a par ailleurs soutenu que « le choc des prix de l’énergie offre des opportunités d’accélérer la transition écologique ». Et quand bien même le secteur financier a bien résisté, la mission constate tout de même que « les risques s’accentuent et la vigilance reste de mise ».

Après un solide redressement au lendemain du choc économique de la pandémie de COVID, le constat est que la France est aujourd’hui confrontée aux répercussions de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Laquelle « continuera de peser sur la croissance jusqu’en 2023 », selon les projections du FMI.

Il faut dire que l’inflation a considérablement augmenté au cours de l’année écoulée, sous l’effet des goulets d’étranglement des chaînes d’approvisionnement et du choc des prix de l’énergie, et que les aléas sur les perspectives sont élevés et plutôt orientés à la baisse.

Adrien Thyg

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here