Marrakech. Ilias Azzaoui: Epson mise sur le marché africain avec des investissements significatifs dès 2024

0
92
M. Ilias-Azzaoui

La deuxième édition du Gitex Africa a offert l’opportunité de rencontrer des clients venant d’Afrique, « une région où Epson se concentrera en termes d’investissements à partir de 2024 », a déclaré Ilias Azzaoui, directeur général d’Epson Afrique Francophone et Dom Com.

Participer à ce salon a également permis « d’échanger avec nos clients africains et de leur présenter toutes nos solutions offrant flexibilité, efficacité et impact en matière de numérisation, de projection et d’impression », a-t-il souligné lors d’une rencontre tenue en marge du Salon rappelant que la présence du leader mondial de la technologie à ce grand événement mondial des nouvelles technologies et de l’innovation était axée sur l’innovation et la technologie durable.

Preuve de son intérêt pour le continent, le géant japonais dont la philosophie d’innovation axée sur l’efficacité, la compacité et la précision, enrichit les vies et contribue à un monde meilleur, ouvrira prochainement un nouveau bureau en Côte d’Ivoire.

Il est à signaler que l’entreprise, qui s’attache à résoudre les problèmes de société en innovant dans les domaines de l’impression domestique et de bureau, de l’impression commerciale et industrielle, de la fabrication, de l’image et du style de vie, a commandé une étude mettant en lumière les défis communs rencontrés dans les secteurs de l’éducation et de la santé en raison d’une technologie d’impression inefficace et non durable.

Réalisée en ligne par Coleman Parkes, une agence indépendante d’études de marché, cette étude s’est concentrée sur ces deux secteurs à travers l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

L’étude, qui s’est déroulée dans 28 pays, entre juillet et novembre 2023, a été réalisée auprès de 3.400 professionnels de santé de première ligne et autant d’étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur âgés de plus de 16 ans.

 La technologie d’impression à zéro chaleur d’Epson est protectrice de l’environnement

Cette étude montre que, dans le secteur de l’éducation, 91% des étudiants de la région Moyen-Orient et Afrique (la Turquie, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l’Afrique du Sud, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte et le Kenya) reconnaissent que les supports d’apprentissage imprimés les aident à mieux comprendre et retenir l’information. Elle révèle aussi que 89% d’entre eux reconnaissent que leur apprentissage serait amélioré si leur établissement d’enseignement disposait de solutions d’impression plus durables, telles que les imprimantes à jet d’encre zéro chaleur qui consomment moins d’énergie et produisent moins de déchets que les imprimantes laser.

Dans le secteur de la santé, il ressort que les travailleurs de la région MEA perdent 5850 heures par an, soit 731 jours de travail, à cause d’imprimantes lentes ou non fonctionnelles. La perte de temps est telle que les travailleurs de la santé appellent à une action pour améliorer la technologie d’impression et réduire les interruptions.

Améliorer l’accès aux technologies de pointe pour les startups marocaines

Signalons également qu’au lendemain de cette rencontre, Ilias Azzaoui  et le Dg de TAMWILCOM, Hicham Zanati Serghini, ont procédé à la signature d’une convention de partenariat visant à améliorer l’accès aux technologies de pointe pour les startups marocaines et à soutenir leur croissance.

Selon les termes de ce partenariat, Epson met à disposition ses solutions technologiques avancées pour renforcer les capacités des jeunes entreprises accompagnées par le Fonds Innov Invest avec l’objectif de « permettre à ces startups de bénéficier des outils nécessaires pour innover et prospérer dans un environnement numérique en pleine transformation », ont souligné les deux parties.

Dans ce cadre, Epson fournira aux startups une sélection de produits de pointe dédiés à l’impression, à la numérisation et à la projection, en plus de formations et de soutien technique afin de les aider dans la phase de démarrage de leurs projets dans les meilleures conditions.

Epson – dont l’objectif est de devenir neutre en carbone et d’éliminer l’utilisation de ressources souterraines épuisables telles que le pétrole et le métal d’ici 2050- compte 32 employés dans ses bureaux de Casablanca couvrant l’Afrique francophone.  « Nous avons des bureaux au Kenya, au Nigeria et en Egypte ainsi que des équipes en Tunisie, en Algérie, en plus d’une personne à l’île Maurice», a indiqué Ilias Azzaoui.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici