La Banque africaine de développement nomme Léandre Bassolé au poste de directeur général adjoint pour la région Afrique de l’Est

0
135

La Banque africaine de développement a nommé Léandre Bassolé, spécialiste chevronné du développement économique, au poste de directeur général adjoint de la région Afrique de l’Est, avec effet au 1er juin 2024.

De nationalité burkinabè, Léandre Bassolé a plus de dix-huit ans d’expérience en matière de dialogue de haut niveau sur les politiques, de prestation de services consultatifs et de conception de stratégies et de programmes pays. Il a mis en œuvre avec succès des opérations et des programmes à fort impact dans diverses régions d’Afrique, notamment en Afrique de l’Ouest, en Afrique centrale, en Afrique de l’Est et en Afrique australe, travaillant dans des pays à revenu intermédiaire et dans des États en transition.

Avant cette nomination, M. Bassolé était chef du bureau pays de la Banque en Guinée. À ce poste, il a coordonné et piloté les réformes stratégiques, établi un dialogue de haut niveau avec les autorités gouvernementales et les partenaires au développement, en mettant l’accent sur la préparation et la mise en œuvre des stratégies de développement économique.

Il s’est également occupé du cofinancement, de l’intégration régionale, de la mobilisation des ressources nationales, des réformes du secteur public, des réformes du développement du secteur privé, de la gestion des finances publiques, de la gouvernance et des partenariats stratégiques. Sous sa direction, l’engagement de la Banque en Guinée est passé de 240 millions de dollars en 2017 à 728 millions de dollars en 2023, positionnant la Banque comme un partenaire de choix pour soutenir les opérations à fort impact sur le développement.

M. Bassolé a rejoint le Groupe de la Banque en 2009 en tant que jeune professionnel et a ensuite occupé le poste de macroéconomiste supérieur (2012-2017), couvrant sept pays : Cabo Verde, Comores, Mali, Burundi, Madagascar, Sénégal et Rwanda. Dans le cadre de cette fonction, il a conçu et mis en œuvre un large éventail de réformes en matière de politiques et d’opérations d’appui institutionnel dans divers secteurs, notamment la gouvernance, l’agriculture, l’industrie, les mines, les transports, les infrastructures, l’énergie, la santé, l’éducation et les changements climatiques.

L’un de ses accomplissements notables a été de mettre en place à Madagascar en 2016, le programme d’appui budgétaire le plus innovant, combinant pour la première fois des instruments de prêt et de garantie partielle de crédit pour un pays membre du Fonds africain de développement. Cette initiative a permis de tirer parti des opérations de la Banque, d’appuyer la politique budgétaire et les réformes structurelles afin de favoriser la croissance économique et la réduction de la pauvreté, et d’aider le pays à accéder aux marchés de capitaux.

Avant de rejoindre le Groupe de la Banque africaine de développement, M. Bassolé a travaillé comme chercheur et spécialiste de l’impact sur le développement dans diverses institutions universitaires et internationales, dont le Centre national de la recherche scientifique en France, et le Groupe de la Banque mondiale, où il a été membre de l’équipe centrale travaillant sur le Rapport sur le développement dans le monde de 2008, consacré à l’agriculture au service du développement.

S’exprimant au sujet de sa nomination, M. Bassolé a déclaré : « Je suis très reconnaissant au président Akinwumi Adesina pour la confiance qu’il m’accorde en me nommant à ce poste. Je suis également très honoré de travailler sous sa direction dans la région de l’Afrique de l’Est, avec une équipe talentueuse et performante, et de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations de cette région ».

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi A. Adesina, a commenté : « Je suis heureux de nommer M. Léandre Bassolé au poste de directeur général adjoint pour la région Afrique de l’Est. Léandre, un économiste chevronné et un professionnel respecté, possède une connaissance et une expérience approfondies de l’élaboration et de la gestion des stratégies et des opérations pays. Les solides résultats qu’il a obtenus en tant que chef de bureau pays et l’excellente réputation dont il jouit dans l’établissement de partenariats, la gestion de portefeuilles importants et l’encadrement d’équipes aideront la Banque à accélérer l’exécution de son mandat en Afrique de l’Est ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici