Congo. Une opposition politique nuisible

0
237

TRIBUNE. Je ne trahis personne, je refuse simplement de me rallier à tout groupe politique ou opposition qui manque d’intégrité et dont la malhonnêteté politique et intellectuelle créent un climat de cynisme et de désillusion parmi nos jeunes, les poussant à croire que la politique est un jeu de pouvoir où la vérité et l’intégrité sont sacrifiées au profit de gains personnels ou partisans.

Cette opposition politique étouffe l’énergie de la jeunesse en la canalisant pour que celle-ci accomplisse le travail nécessaire, afin de récolter les fruits de cet effort.

La jeunesse, consciente de cette supercherie et de cette malhonnêteté, préfère désormais observer attentivement la situation. Elle attend et cherche une solution, non seulement à ses propres défis, mais aussi à ceux posés par des opposants d’un autre âge qui attendent que le travail soit accompli par la jeunesse pour jouir du pouvoir mais sans la jeunesse. Cette opposition malhonnête perpétue des idées fausses et des discours trompeurs qui égarent les jeunes dans leurs choix, leurs déterminations et leurs croyances.

Cette opposition politiquement et intellectuellement malhonnête, en sous-estimant et en ignorant son rôle dans l’abrutissement de la jeunesse, entrave son épanouissement et sa capacité à rêver d’un avenir meilleur. Cette attitude est particulièrement préoccupante car elle étouffe les énergies et entrave le progrès, rendant cette opposition potentiellement plus dangereuse que le régime qu’elle prétend combattre.

Cette malhonnêteté politique de l’opposition crée un cycle perpétuel où les jeunes, en grandissant dans un environnement corrompu par la manipulation et le mensonge, adoptent ces mêmes comportements. Ainsi, la malhonnêteté d’aujourd’hui peut se perpétuer et affecter les générations futures, créant un cercle vicieux difficile à rompre.

En conclusion, la malhonnêteté intellectuelle et politique de l’opposition mine la confiance, nourrit le cynisme, égare les jeunes et perpétue un cycle de corruption. Cela met en péril les espoirs d’une société juste et équitable et plonge la jeunesse dans une erreur qui peut mettre du temps à corriger, car elle façonne la mentalité et les attitudes des générations futures.

Par Louis Modeste ZOUBABELA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici