RDC : Africa Digital Academy et l’Agence pour le Développement du numérique nouent un partenariat pour la formation de 100 000 Agents publics

0
288

Africa Digital Academy, filiale d’Africa Development Solutions Group dédiée à la création et à la gestion de programmes de formation dans le domaine des compétences numériques, en collaboration avec des institutions et organisations privées et publiques, annonce la signature d’un Memorandum of Understanding (MOU) avec l’Agence pour le développement du numérique (ADN), en marge de l’Africa Digital Expo, à Kinshasa (République démocratique du Congo).

Ce programme, d’une ampleur sans précédent, vise à former 100 000 agents de l’Administration publique de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2024 et 2025.

Il se concentrera sur les fondamentaux de la cybersécurité, de l’intelligence artificielle, de la transformation digitale, et des solutions métiers avec pour objectif de soutenir et d’accélérer la transformation numérique de la RDC, en mettant l’accent sur l’acquisition de compétences clés et la mise en œuvre de solutions technologiques adaptées aux besoins spécifiques de la région.

« Notre ambition est de former 100 000 agents sur deux ans. Ce chiffre symbolise non seulement l’ampleur de notre initiative, mais aussi l’engagement profond d’ADA à contribuer significativement à l’avancement numérique de la RDC. » a déclaré M. Mamadou DRAMÉ, Directeur d’Africa Digital Academy (ADA).

Cette initiative s’inscrit dans la continuité de plusieurs projets majeurs d’Africa Digital Academy sur le continent africain. À titre d’exemple, depuis le 16 octobre (et jusqu’au 22 décembre), ADA forme 1 000 jeunes ivoiriens dans les métiers du numérique, y compris la cybersécurité.  

Plus tôt cette année, en avril 2023, la filiale du Groupe ADS a organisé une session de formation ministérielle en marge du Gitex Africa, aux côtés de l’organisation Smart Africa.

En décembre 2022, enfin, ADA a organisé avec la Thunderbird School of Management rattachée à l’Arizona State University, une formation de haut niveau qui a accueilli 20 experts de 10 pays différents dans les villes de Phœnix et Los Angeles.

« La collaboration entre ADA et ADN, deux entités de premier plan dans le domaine du numérique, est un pas de géant dans l’effort de modernisation de l’administration publique congolaise.  Nous remercions ADA pour leur appui stratégique et nous réjouissons à l’idée de cette collaboration. » a ajouté M. Dominique MIGISHA, Coordonnateur de l’Agence pour le Développement du Numérique (ADN).

Cette collaboration entre Africa Digital Academy (ADA) et le Gouvernement de la RDC, marquant un progrès notable dans le numérique et la cybersécurité, s’ajoute à une série de projets d’envergure pour la République démocratique du Congo.

Pour rappel, les autorités congolaises ont adopté, en mars dernier, un « Code Numérique », couvrant un large éventail de sujets allant de l’e-commerce et des contrats électroniques à la protection des données et à la cybersécurité.

Ce code établit de nouveaux régulateurs et contient des dispositions sur la collecte, le traitement, le transfert et le stockage des données ; les signatures électroniques ; la publicité et le marketing ; la protection des consommateurs ; les preuves électroniques ; l’interception des données ; les sous-traitants ; et les avantages pour les start-ups numériques​​.

En outre, une « Stratégie nationale de cybersécurité 2022-2025 », fruit du travail de la Commission Technique pour la Cybersécurité (CTC) mise en place sous l’impulsion de SEM Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de la République, a été présentée en juin 2023.

Elle s’articule autour de 7 axes stratégiques que sont « Gouvernance et sécurisation des opérateurs d’infrastructures critiques » ; « Protection des données et de l’information » ; « Sensibilisation, développement des capacités et des compétences » ; « Construction de la confiance numérique » ; « Législation et réglementation » ; « Gestion des risques et de crise » ; et, enfin, « Amélioration de la coopération sous-régionale, régionale et internationale ».

Ces initiatives témoignent de l’engagement profond de la RDC à promouvoir le développement numérique et à renforcer la cybersécurité, des priorités qui sont en cohérence avec les objectifs du partenariat entre ADA et ADN.

Avec 35° Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici