Mondial 2022. Koulibaly : C’est super de voir tous les Africains nous soutenir

0
208
Publicité

Malgré la défaite de son équipe contre les Pays-Bas, le capitaine sénégalais était heureux de voir les Africains unis dans leur soutien aux champions continentaux de Qatar 2022.

  • Le Sénégal a lancé sa campagne Qatar 2022 avec une défaite 2-0 contre les Néerlandais
  • Les hommes d’Aliou Cissé ont encaissé les deux buts en fin de match
  • Le skipper Kalidou Koulibaly a parlé à FIFA+ de l’unité africaine

Sur le terrain, les joueurs sénégalais ont tout donné et n’ont cessé de courir jusqu’au coup de sifflet final. Dans les gradins, leurs fans ont adopté une approche similaire, jouant de la batterie, dansant et chantant pendant 90 minutes.

Et tandis que les hommes sur le terrain n’ont pas été en mesure de transformer leur nombre légèrement plus élevé d’occasions en un résultat positif lors de la défaite 2-0 de lundi – avec deux buts en retard – aux mains des Pays-Bas au stade Al Thumama, leurs supporters divertissants ont certainement fait un impression.

Publicité

Après avoir investi l’esplanade de l’aréna trois heures avant le coup d’envoi du premier match de leur pays à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, les supporters des Lions de la Teranga, vêtus de vert, jaune et rouge, se sont mêlés aimablement à leurs Des homologues d’Oranje – frappant également par leurs couleurs vives – ainsi que des supporters du monde entier : Argentins, Allemands et Brésiliens, et d’autres Africains, bien sûr.

Juste à l’extérieur du stade, FIFA+ est tombé sur un groupe de visiteurs agitant ensemble des drapeaux sénégalais, marocains et tunisiens. « Nous nous sommes rencontrés ici », a répondu l’un d’eux lorsqu’on lui a demandé comment ils se connaissaient.

Ce n’est pas la première fois que des supporters de différents pays africains se montrent solidaires au Qatar. En déambulant dans les ruelles du Souk Waqif de Doha, il n’est pas rare de croiser des drapeaux marocains, ghanéens, camerounais, tunisiens ou encore algériens affichés les uns à côté des autres.

Le capitaine sénégalais Kalidou Koulibaly a su apprécier cette ambiance de fraternité, malgré la défaite face aux Néerlandais. « C’est génial d’avoir un soutien aussi solide », a déclaré le défenseur de Chelsea à FIFA+. « Nous savions que nous aurions beaucoup de supporters africains derrière nous parce que nous étions vainqueurs de la Coupe des Nations et en ayant prouvé que nous étions une bonne équipe. »

Il a ajouté : « En fait, j’appelle tous les Africains à se rassembler, parce que c’est comme ça qu’on va avancer. Nous soutenons toutes les équipes africaines et je pense qu’elles nous soutiennent aussi. C’est vraiment sympathique. Nous avons entendu les supporters tout au long du match, nous allons en avoir besoin pour les matchs à venir.

Ismail Jakobs, né d’un père sénégalais et d’une mère allemande, a partagé l’avis de son capitaine. « C’était fantastique », a déclaré la star monégasque de 23 ans, qui participe à sa toute première Coupe du monde. « Nous les avons entendus pendant l’échauffement, et c’était la première fois que je les affrontais, donc c’était génial. C’est aussi agréable de voir toute l’Afrique se tenir côte à côte comme ça.

Ces scènes d’unité et de convivialité risquent de se répéter à l’occasion de l’entrée en compétition d’autres équipes africaines : la Tunisie, le mardi 22 novembre (face au Danemark), le Maroc, le mercredi 23 (face à la Croatie), le Cameroun, le jeudi 24 (face à la Suisse) et Ghana, également jeudi (face au Portugal).

Les supporters africains dans les tribunes ont donné le ton au Qatar, et ce sera aux joueurs de leur emboîter le pas.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here