Maroc. La CIMR rassure sur sa santé financière et sur la pérennité de son régime

En progression de 5,6%, les provisions techniques ont atteint plus de 77 milliards de dirhams à fin 2022

0
340

L’heure est à la détente du côté de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) qui confirme non sans une certaine assurance et fierté la pérennité de son régime.

La CIMR rassure sur sa santé financière en considération des résultats financiers et du bilan actuariel au titre de l’exercice 2022 présentés lors d’une rencontre tenue vendredi 19 mai à son siège social.

En effet, en dépit d’une conjoncture difficile, la Caisse interprofessionnelle a affiché une bonne santé financière, confirmant – si besoin est – la résilience de la CIMR dans un marché financier pas toujours évident.

Selon les données présentées par le top management, le solde de provisions techniques a atteint 77.017 millions de dirhams durant l’exercice écoulé, contre 72.953 millions de dirhams une année auparavant.

Lequel solde, qui constitue la réserve de prévoyance plus provision mathématique relative à la capitalisation et aux prestations échues et non payées, a ainsi affiché une progression de 5,6% par rapport à l’année 2021, comme l’a indiqué le président directeur général de la CIMR, Khalid Cheddadi, précisant que les résultats présentés au cours de cette rencontre ont été confirmés par les différentes études actuarielles réalisées par la Caisse et certifiées par le cabinet d’actuariat indépendant Deloitte Conseil.

Comme il l’a également indiqué au cours de cette rencontre, la société a en outre « enregistré un excédent d’exploitation de la période, hors provision mathématique relative à la capitalisation de 4,047 millions de dirhams, par rapport à l’exercice précédent qui enregistrait un résultat de 5,957 millions de dirhams ».

L’autre signe de la bonne santé du CIMR : la progression du nombre des actifs cotisants durant 2022. Selon la Caisse interprofessionnelle, l’année écoulée a vu l’enregistrement de 510 nouveaux adhérents au profit de 6499 affiliés.

Sachant, par ailleurs, que le nombre des affiliés à la CIMR a diminué de -2,44%, atteignant un effectif global de
716.382 (répartis entre actifs cotisants, au nombre de 409.354 et ayants droit, au nombre de 307.028), le nombre d’actifs cotisants a réalisé un bond de 4,98% par rapport à 2021, a-t-on souligné ajoutant que le total des personnes ayant bénéficié d’une prestation de la part de la Caisse a atteint un effectif de 197.970
durant l’année écoulée.

Au 31 décembre 2022, le portefeuille CIMR était estimé à 81.22 milliards de dirhams en valeur de marché. Selon toujours la Caisse, les produits du nets du patrimoine ont atteint la valeur de 1 065 millions de dirhams au terme de l’année 2022 contre 3.421 millions de dirhams en 2021, accusant ainsi un recul de 68,8%.

D’après son Président directeur général, la CIMR comptait l’année dernière 7793 entreprises adhérentes, 409.354 affiliés actifs cotisants, 307.028 ayants droit et 197.454 retraités.

De leur côté, les contributions avaient atteint 9,8 milliards de dirhams contre 6,4 MMDH pour les pensions servies.

Soulignons enfin que dans la continuité de sa politique de modernisation et de diversification de ses canaux de communication, la CIMR a lancé une nouvelle application mobile dénommée « MyCIMR ».

Destinée à améliorer la communication avec les affiliés de la caisse, cette nouvelle plateforme permet à ces derniers « de consulter leur compte personnel et de gérer à distance leurs opérations en toute simplicité et sécurité pour les aider à mieux préparer leur retraite ».

Selon les explications de Khalid Cheddadi, MyCIMR permet aux affiliés de consulter leur livret individuel et de connaître le détail de leurs droits, de réaliser des simulations de pension, ou encore de gérer leurs cotisations (modalités de prélèvements, versements exceptionnels…)

lorsqu’il s’agit d’un affilié adhérent à titre individuel. En 2022, la CIMR a par ailleurs doté son portail (www.cimr.ma) d’une nouvelle fonctionnalité destinée à garantir un meilleur accueil au niveau des agences régionales de la caisse. Les retraités et futurs retraités de la CIMR peuvent ainsi prendre en ligne un rendez-vous avec un conseiller retraite.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici