Scandale de chantage sexuel et harcèlement au sein du Coton Sport de Garoua au Cameroun

0
98

Le Coton Sport de Garoua, triple champion du Cameroun, est actuellement secoué par un scandale impliquant du harcèlement sexuel et du chantage dans son centre de formation.

Une plainte a été officiellement déposée auprès du tribunal, faisant ainsi éclater au grand jour cette affaire révélée par Franck Erick Diffo pour Sport-Vibes, provoquant une onde de choc dans le milieu du football camerounais. Un joueur ayant fréquenté le Coton Sport de Garoua confirme que ce problème est bien plus répandu qu’on ne le pense : « La pratique est largement tolérée. »

Dans les faits, un jeune joueur issu du centre de formation du club a été confronté à des demandes répétées de faveurs sexuelles en échange de bénéfices pour sa carrière sportive. Malgré ses refus répétés, la direction n’a pas cessé ses avances, utilisant le chantage : « Tu acceptes et nous t’aiderons dans ta carrière », témoigne une source qui avait alerté Sport News Africa de ces agissements il y a près de six mois.

Contrairement à la majorité des joueurs qui préfèrent garder le silence, l’un d’eux a courageusement déposé une plainte officielle pour harcèlement auprès du tribunal. Face à cela, la direction du club a tenté une médiation en proposant une somme de deux millions de francs CFA (environ 3 000 euros) pour que la plainte soit retirée, mais cette offre a été catégoriquement refusée par la personne concernée.

Ce n’est pas la première fois que le football camerounais est secoué par de tels scandales. Récemment, une enquête menée à la Capefoot de Bafoussam avait révélé des actes de pédophilie et de trafic de sperme impliquant son fondateur, Kamdem Guy Alain, également connu sous le nom de Capello.

Malgré l’ouverture officielle d’une enquête, peu de décisions ont été prises, principalement parce que peu de victimes osent dénoncer ces agissements. De plus, le mutisme de la Fédération camerounaise de football sur ces questions suscite des inquiétudes alors que d’autres affaires pourraient éclater prochainement.

Cette série d’événements met en lumière le problème persistant des abus sexuels sur mineurs dans le football, non seulement au Cameroun, mais aussi dans d’autres pays comme le Gabon, la France ou le Zimbabwe.

Ya Willy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici