La « solution d’importance fondamentale » que la Russie propose pour la santé en Afrique

0
262

Le Maroc, l’Afrique du Sud, le Mali, le Cameroun et d’autres États s’intéressent aux projets russes de télémédecine, affirme à Sputnik Mikhaïl Natenzon, expert membre du groupe de travail dédié des BRICS. Une clinique mobile dotée d’une station de communication par satellite permettrait à chaque Africain de recevoir des soins médicaux, selon lui.

Une aide médicale de qualité peut-elle être accessible sur tout le continent africain? Pour Mikhaïl Natenzon, membre du groupe de travail des BRICS chargé de la télémédecine, la réponse est oui et ce, grâce aux technologies et systèmes russes de télémédecine.

Contacté par Sputnik la veille d’une 12e réunion des ministres de la Santé des BRICS, l’expert ébauche les perspectives d’utilisation à grande échelle de ces systèmes en Afrique.

« Grâce à la télémédecine, les meilleurs médecins auprès du ministère russe de la Santé peuvent être consultés par leurs collègues africains. C’est une solution d’importance fondamentale dans le secteur de l’aide médicale en Afrique », déclare-t-il.

Surtout si on prend en compte la population africaine -plus de 1,4 milliard de personnes qui font face à des épidémies de tuberculose, de paludisme, de sida. Les systèmes locaux de santé sont souvent incapables de faire face à des problèmes de cette ampleur, selon l’expert…

Lire la suite sur Sputniknews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici