BEI Monde : signature d’un contrat de financement de 20 M€ avec la BCI pour soutenir les entreprises mauritaniennes

0
94
Banque européenne d'investissement (BEI)

Suite à la visite ce jour de la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen en Mauritanie, durant laquelle elle a salué un renforcement  du partenariat UE-Mauritanie, M. Isselmou Ould Tajidine, Président de la Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI) et M. Markus Berndt, Directeur exécutif de la BEI Monde, la nouvelle branche de la BEI dédiée au développement de la BEI, ont signé un contrat de financement d’un montant de 20 millions d’euros en présence de la Commission européenne, avec la possibilité d’une tranche additionnelle de 5 millions d’euros.

L’objectif de ce nouveau financement est de renforcer le soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et aux Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) de Mauritanie avec le concours du Fonds européen de développement durable plus (EFSD+). Une attention particulière sera portée aux jeunes et aux femmes en termes d’entreprenariat et d’accès au financement, de formation et d’emploi.

Il s’agit de la seconde coopération entre la BEI et la BCI en faveur des entreprises mauritaniennes après un premier partenariat en 2001. Il s’agit plus largement de la première opération de la BEI dans le cadre de l’Accord de partenariat entre l’Union européenne et ses États membres, d’une part, et les membres de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, d’autre part, entré en vigueur dès le 1er février 2024 en Mauritanie pour renforcer la coopération dans des domaines clefs tels que la croissance et développement économiques inclusifs et durables.

Ce nouveau financement contribue très concrètement à la réalisation de l’objectif européen et prioritaire de renforcement du développement humain et économique de la Mauritanie tel qu’établi par la Commission européenne pour la période 2021-2027.

Au moins 50% des fonds de la BEI seront mobilisés par la BCI pour soutenir l’emploi et la formation des jeunes, ainsi que les entreprises dirigées par des jeunes. De même, au moins 40% du prêt de la BEI sera affecté à des entreprises donnant des moyens d’action aux femmes en tant qu’entrepreneuses, dirigeantes, salariées et consommatrices de produits et services, renforçant ainsi leur participation à l’économie conformément à l’initiative « 2X Challenge ». La promotion du rôle des femmes est une priorité de longue date du groupe BCI, dont 47% de employés et 30% des cadres dirigeants sont des femmes.

De plus, grâce aux ressources de la BEI et au soutien de la Commission européenne, la BCI pourra accroitre ses efforts de financement d’investissements verts, en ligne avec les priorités de l’UE en matière d’atténuation et de résilience face aux effets du changement climatique inscrites dans la stratégie Global Gateway.

A titre d’exemple, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, l’agriculture durable, la collecte, le traitement et le transport des déchets, l’approvisionnement en eau, ou la prévention de la pollution sont autant de secteurs qui pourront bénéficier d’investissements grâce à cet accord. En outre, la BEI fournira à la BCI une assistance technique destinée à soutenir la BCI dans son engagement climatique

« Ce nouveau chapitre de la coopération entre la BEI et la BCI renouvelle un partenariat de 20 ans en faveur des PME mauritaniennes et confirme la confiance mutuelle entre nos institutions ainsi que la coopération fructueuse entre l’Union européenne et la Mauritanie. Nous avons à cœur, à la BCI, d’accompagner les jeunes et les femmes entrepreneurs de Mauritanie, et nous souhaitons grâce à ce partenariat œuvrer plus encore en faveur du développement durable », a déclaré Monsieur Isselmou Ould Tajidine, Président de la BCI.

« Ce nouveau partenariat avec la BEI, établi grâce au soutien de l’Union européenne, permettra de renforcer le développement des entreprises mauritaniennes, principalement les PMEs en permettant plus particulièrement aux jeunes et aux femmes d’accéder au financement. » a déclaré Markus Berndt, Directeur exécutif de la BEI Monde. Et d’ajouter : « Il s’agit de la première opération de la Banque européenne d’investissement en Afrique de l’Ouest et Centrale entrant dans le cadre du nouvel Accord de Samoa entre l’Union européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Nous sommes honorés de reconduire le partenariat engagé avec la BCI il y a plus de vingt ans et nous espérons ainsi renforcer notre soutien au développement du secteur privé mauritanien, tout en contribuant à créer des opportunités pour la jeunesse et les femmes de Mauritanie ».

Son Excellence M. Gwilym Jones, Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République Islamique de la Mauritanie, a souligné l’importance de cette signature comme l’une des matérialisation concrète des engagements pris par Présidente von der Leyen lors de sa visite en Mauritanie le 8 février, concernant le renforcement du partenariat UE-Mauritanie dans le cadre de la stratégie Global Gateway : « cette initiative renforce l’important soutien de l’Union européenne pour le développement socio-économique du pays, l’emploi des jeunes et des femmes et l’amélioration des conditions de vie des populations tout en œuvrant à une double transition écologique et énergétique réussie ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici