Infrastructures : Le parlement congolais doté d’un nouveau siège

0
773
Siège du nouveau Parlement congolais

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a procédé le 3 mai 2021 à Brazzaville, à l’inauguration du nouveau siège du parlement congolais, en présence de l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin et de plusieurs personnalités.

La construction de cette infrastructure est un don de la République populaire de Chine à la République du Congo. Les travaux de construction ont duré trois ans et ont coûté de plus de 34 milliards FCFA. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise chinoise Jiangsu Provincial construction group corporation limited.

L’imposant immeuble comprend deux blocs de trois niveaux chacun, affectés au Sénat et à l’Assemblée nationale. Entre les deux blocs, s’impose  une grande salle polyvalente de banquets avec une terrasse accessible.

L’Assemblée nationale dispose d’un hémicycle de cinq cents places pendant que le Sénat en dispose trois cents. Le bâtiment est doté de commodités, à savoir, trois ascenseurs par bloc ; un système vidéo de surveillance ; un système de sécurité incendie et extinction ; un système de réception satellite et radiodiffusion ; un système de câblage synthétique (fibre optique et autres réseaux) ; un système de sonorisation et écran géant ; un système d’alimentation, de traitement et d’évacuation des eaux.

Parlant de cet immeuble, l’ambassadeur de Chine a dit que l’achèvement de ce nouveau siège va améliorer considérablement les conditions de fonctionnement du Sénat et de l’Assemblée nationale et renforcer efficacement la capacité de gouvernance de l’Etat congolais. En même temps, ce bâtiment majestueux devient également un autre monument historique de la coopération entre la Chine et le Congo.

Pour le président du Sénat, Pierre Ngolo, qui a parlé au nom de tous les parlementaires et du personnel des deux institutions, le parlement, qui s’installe dans ce nouveau cadre spacieux, en parfaite adéquation avec l’exigence d’un travail de qualité, se doit de relever le défi de faire de la cité du parlement un haut lieu de réflexion, d’influence et de décisions. Un haut lieu de vote des lois dans un esprit éveillé et critique.

Don de la République populaire de Chine à la République du Congo, la construction de cette infrastructure a duré trois ans. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise chinoise Jiangsu Provincial construction group corporation limited.

Florent Sogni Zaou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici