NI OUBLI NI PARDON(in memoriam HECTOR PIETERSON et ses condisciples: 16 juin 1976 – 16 juin 2020)

0
1003
DR

TRIBUNE. Il y a 44 ANS, des ECOLIERS sud-africains s’opposèrent à l’extension de l’AFRIKAANS (la langue de l’oppresseur) dans les établissements scolaires noirs.

Ce soulèvement fut reprimé dans le SANG à SOWETO, le plus célèbre et plus grand BIDONVILLE d’Afrique du sud, près de Johannesbourg. HECTOR PIETERSON, seulement âgé de 14 ANS, fut le premier à tomber sous les balles de la police RACISTE sous l’APARTHEID.

Un homme COURAGEUX se faufila au milieu des manifestants malgré des tirs à balles réelles pour IMMORTALISER ce MASSACRE, il s’appelait SAMUEL NZIMA (le Mr qui exhibe son oeuvre). Il s’est éteint en 2018. Sa photo avait fait le tour du MONDE. Qu’il trouve ICI l’expression de toute notre GRATITUDE.

L’ABATTAGE des NEGRES ne date pas d’aujourd’hui. Même en AFRIQUE, nous sommes des PROIES.

DIEU nous a donnés des CERVEAUX et de l’URANIUM en GRANDE quantité. Tant que nous n’aurons pas fait exploser le CHAMPIGNON, nos prières de PAIX seront VAINES. Amen !

NGOMBULU YA SANGUI YA MINA BANTU LASCONY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici