Congo. En hommage à Dominique Ngoie Ngalla. Où est la Patrie reconnaissante?

0
1061
Pr Dominique Ngoie Ngalla

HOMMAGE. Dominique Ngoie Ngalla, Professeur d’histoire et de Latin, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Marien Ngouabi, à Brazzaville, décédé, dans la nuit du 17 octobre 2020, à l’hôpital de Melun, en Ile de France, sera mise en terre, le vendredi 23 octobre 2020, dans un cimetière de la région parisienne.

En attendant que sa dépouille soit portée, le moment venu, dans son terroir ancestral des pays de Mouyondzi, au Congo Brazzaville. Ceci, en respect des propres volontés du disparu, écrites, de sa main droite, plusieurs années auparavant, dans un très beau poème demeuré légendaire « Prière pour être enterré à Mandou ».

Pour les nobles et loyaux services rendus par Dominique Ngoie Ngalla à sa patrie, le Congo Brazzaville, qu’il a tant aimé, nous attendons, de celle ci , un signe fort de son devoir de reconnaissance, à l’égard de l’illustre Professeur.

Ce Grand esprit qui aura patiemment construit son parcours d’écrivain et d’intellectuel avisé. Y a marqué de fortes empreintes et honoré le Congo Brazzaville, par ses connaissances, dans les milieux universitaires africain et européen.

Nous attendons, d’autant que le Congo Brazzaville ne pourrait laisser, dans l’indifférence totale, rejoindre l’au delà, ce digne fils qui aura consacré l’essentiel de sa vie, sur terre à servir ce pays. Tant, par ailleurs, Dominique Ngoie Ngalla aura continué à s’investir dans ce pays, hors de son temps d’activité réglementaire, à l’Université Marien Ngouabi, le devoir d’encadrement des étudiants en troisième cycle le lui obligeant.

Nous attendons.

Ouabari Mariotti – Membre de l’UPADS

Paris 21. 10. 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici