Un match nul des plus intenses entre Al Ahly et AS Vita Club

0
550
Ph: CAFonline

Quel spectacle fantastique ont offert Egyptiens et Congolais ce samedi soir au Stade international du Caire. Simon Omossola a tenu avec brio les cages de l’AS Vita jusqu’à la 69e minute du choc qui les opposait à Al Ahly avant de céder sous les assauts répétés de l’équipe locale.

Le titre du film aurait pu être : “Al Ahly simplement renversant » si le penalty n’avait été sifflé à dix minutes du terme.

La domination est totalement « Red ». Les locaux contrôlent le jeu et se procurent des occasions incalculables et ne voient leur projet de but renvoyé qu’à cause d’un Simon Omossola des grands soirs. Le portier originaire du Cameroun, véritable rempart de son équipe, a stoppé quasiment toutes les opportunités nettes d’Afsha, d’Ajayi ou d’Amro. Tous s’essayent et tous se voient battus par le gardien des Dauphins noirs.

Et quand les choses se corsent, la défense de l’équipe de Kinshasa répond présente, comme à la demi-heure de jeu lorsque le ballon est sauvé à quelques centimètres de la ligne une première fois par le défenseur des Dauphins avant que sur l’action suivante, Omossola ne vienne capter le ballon sur sa ligne.

Contre le cours du jeu, Glody sur une action personnelle créée depuis la droite transperce la défense attentiste des Égyptiens avant de tirer sur El Shenawy. Le portier des Rouges repousse le ballon devant et Glody qui avait suivi son action est là pour conclure. Cette fois il ne se manque pas et trompe le gardien des rouges. Nous sommes à la 41e et c’est sur cette avance des visiteurs que les deux équipes se séparent le temps de la pause.  

De retour de la pause, à la 50e Bwalya bien servi avec seulement le gardien a tromper, tire au dessus des cages et manque l’ooportunité de mettre les pendules à égalité. L’égalisation intervient à la 69e minute.

C’est Mohamed Sherif qui soulage les hommes de Pitso Mosimane après une action de Ajayi dont la frappe trouve le poteau, lorsque le rebond trouve Sherif, il n’a plus qu’à ajuster son tir. la minute d’après les locaux sont devant. Marwan Mohsen vient d’entrer et sur sa première balle après un centre d’Afsha, trouve les filets de l’AS Vita Club.

En une minute, les locaux mènent au score.

L’arbitre accorde un penalty aux visiteurs à la 80e sur une faute peu évidente et Tulenge se fait justice lui-même pour remettre les deux équipes à égalité. Partage des points entre les deux équipes qui s’affronteront à Kinshasa lors du match retour comptant pour la quatrième journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici