RD Congo. Patrice Lumumba, un sacrifice pour rien ?

L'état comateux de notre pays enlève l'espoir aux non avertis

0
587

TRIBUNE. A voir l’état global de la RDC depuis l’assassinat de P E Lumumba dont le rêve était de voir le Congo accéder au développement, pour servir de déclic et de support (pensons à la métaphore de Franck Fanon : l’Afrique a la forme de révolvers dont la gâchette se trouve en RDC).

L’état comateux de notre pays enlève l’espoir aux non avertis. Certes, le trou est grand, la vie est difficile: l’eau, courant, transport, nourriture, école et autres besoins sociaux élémentaires oubliés dans les pays normaux, posent encore problème en RDC.

Pour nous, la misère passera; une autre génération même sans nous relèvera le défi. Si l’on ne s’occupe que du présent alors, on n’a rien compris le sens du combat de P E Lumumba. Il l’a souligné plus d’une fois : ce n’est pas sa personne qui compte mais l’avenir de la RDC ! C’est le contraire des politiciens actuels qui détruisent le pays en ne misant que sur sur les intérêts mesquins et présents.

L’espoir d’en sortir est permis si on donne le pouvoir aux personnalités intègres, patriotes et ascètes comme Mukwege et Diongo. Il ne faut pas reprendre les mêmes pour recommencer. Il faut essayer avec un autre style, un autre homme et une autre stratégie. Ce n’est pas la tombée qui est grave mais de rester à terre.

Mais pour se redresser, il faut de nouvelles institutions, la nouvelle mentalité et les nouveaux hommes. Le progrès a horreur du conservatisme négatif : le coach change des joueurs sur terrain pour donner un souffle nouveau à son équipe; de même l’étape de formulation qui instaure une banque de données en politique publique est fondamentale pour atteindre l’objectif stratégique.

La solution anthropologique est la première condition du décollage de la RDC . Avec elle, Bunangana reviendra à la RDC et le vœu de PE Lumumba sera exhaussé.

Professeur Lohata Tambwe Okitokosa Paul -René

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici