RD Congo. J’ai fait un rêve

0
229

TRIBUNE. La RDC sera un jour une société humaine dans laquelle les congolais deviendront normaux et agiront comme d’autres peuples normaux que l’on trouve sur cette terre :

on ne se servira plus de la politique pour s’enrichir au détriment d’un plus grand nombre, les fils à papa ne seront pas les seuls à jouir des ressources appartenant à tous les citoyens ; la religion ne servira plus de marche pieds pour exploiter les croyants, s’enrichir et voyager dans le monde ; le savoir scientifique aura des effets profitant à tous les congolais ; les universitaires cesseront de renforcer intellectuellement les politiciens pour dominer et exploiter le reste de la population ; ils ne pratiqueront plus les points sexuellement transmissibles ; les diplômes politiquement délivrés et la fin des fils d’abord en contre partie, ils recevront leur dignité et un salaire comparable aux ministres qu’ils forment pour  vivre du savoir pour le savoir ; les hommes d’affaires malgré le régime fiscal déclaratoire payeront à l’Etat ce qui lui revient effectivement, les juges diront réellement le droit en se débarrassant des trois V (voiture, veste et )  et recouvrer vraiment leur indépendance vis-à-vis de la politique et des riches qui les contraignent  grâce à la corruption et la concussion à fabriquer des incriminations ; l’armée cessera d’être affairiste et infiltrée ; l’organisation des élections va revenir au ministère de l’Intérieur pour prononcer les vrais résultats contrairement à ceux que la CENI nous fabrique depuis 2006 ; l’ État de droit, la connaissance et l’élite organique vont s’installer pour que le pays soit bon à vivre et les Congolais réfléchisseront deux fois avant d’être candidats à l’émigration.

Ce moment viendra, à condition que l’Etat sévisse, le peuple s’intéresse à la vie de la société et que l’élite ou la vraie élite cesse d’être égoïste, complice des hommes politique et contribue à changer la mentalité pour se développer et mettre fin à l’humiliation nous imposée par de grandes puissances, les multinationales et les petits pays comme le Rwanda : j’ai fait un rêve qui n’est que métaphoriquement l’avenir radieux dont rêvait P.E Lumumba.

Publicité

Par Professeur Lohata Tambwe Okitokosa Paul-René.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here