Quatre startups marocaines exposeront leurs technologies à la 7ème DEMO Africa

0
1993

Casablanca sera la ville hôte de la septième édition de la conférence «Demo Africa», une plate-forme de lancement de la technologie et des tendances africaines, qui aura lieu les 18 et 19 octobre prochain dans la capitale économique.

Trente startups africaines représentant le meilleur de l’ingéniosité africaine à travers la technologie, l’esprit d’entreprise et l’impact social ont été sélectionnées pour présenter leurs dernières innovations à un public d’investisseurs, d’acquéreurs d’entreprises, de partenaires stratégiques et de professionnels des médias mondiaux, ont indiqué les organisateurs.

Elles viendront d’une douzaine de pays : Nigeria (2), Sénégal (1), Afrique du Sud (3), Egypte (3), Kenya (3), Ghana (4), Tunisie (3), Cameroun (1), Côte d’Ivoire (2), Algérie (1), u Botswana (1), France (1) et Royaume-Unis (1).

Pays hôte de l’événement, le Maroc sera représenté à cette édition par quatre startups représentant, à l’instar des 26 autres, la nouvelle génération d’entreprises innovatrices dont les applications, les services ou produits apportent des solutions à certains problèmes que connaît le continent africain.

La première, «Atlan Space», est une technologie de drone basée sur l’intelligence artificielle qui suit la pêche illégale dans les eaux africaines. Conçue pour lutter contre les grands phénomènes que sont la pêche illégale et le déversement d’hydrocarbures dans les océans sans oublier les activités maritimes de surface, «cette solution intelligente peut couvrir 2.000 hectares à l’heure sur un rayon d’action pouvant atteindre 800 km», peut-on lire sur le site de 2M.

Selon la deuxième chaîne, ces drones ont aussi la capacité d’identifier les types de bateaux rencontrés, la taille de leurs filets ainsi que les zones de pêche autorisées ou interdites.
Première plateforme d’intelligence artificielle au monde basée sur le BlockChain, la deuxième startup, «Casky», offre aux utilisateurs la possibilité de gagner un actif / un revenu appréciable en conduisant en toute sécurité via un système basé sur les récompenses.

«Plus qu’un casque, Casky est un dispositif personnel de la sécurité routière pour les deux roues. Il se fixe sans branchement à l’arrière de n’importe quel casque et s’allume automatiquement en cas de freinage, de changement de vitesse ou de direction et alerte les secours en cas de besoin», commente-t-on sur le site de la startup.

La troisième startup, «Kourtim», est un système de gestion logistique qui assure une surveillance en temps réel à toutes les étapes du transport routier de marchandises. Cette plateforme permet concrètement aux expéditeurs professionnels d’expédier leurs marchandises en quelques clics.

Quant à la quatrième startup dénommée «Moldiag», il s’agit d’une plateforme issue d’un laboratoire de recherche médicale qui développe et produit des kits de diagnostic moléculaire pour la détection et la quantification de plusieurs maladies telles que le cancer et les maladies infectieuses.
Comme le soulignent ses promoteurs, cette startup a pour objectif de «produire non seulement des tests moléculaires fiables, précis mais également très rentables».

Il est à noter que les trente startups finalistes participeront également à un bootcamp virtuel de six semaines en préparation pour des engagements de bailleurs lors de l’événement principal, ainsi qu’à un bootcamp physique de deux jours en guise de préambule à la démonstration DEMO Africa 2018, rapporte la MAP.

Citant un communiqué, relayé par le site EINPresswire.com, elle ajoute que cinq finalistes seront sélectionnés parmi les meilleures startups pour participer à l’édition 2019 du Lions@frica Innovation Tour dans la Silicon Valley, aux Etats-Unis.

Rendez-vous de grande importance, «Demo Africa» a acquis une réputation inégalée en matière de sélection, de promotion et de commercialisation de produits parmi les plus révolutionnaires au monde.

«La plate-forme attire un public mondial de plus de 2.000 personnes pour expérimenter les meilleures innovations africaines alors qu’elles s’aventurent sur les marchés », indiquent les organisateurs rappelant qu’elle est l’une des initiatives phares de Lions @ frica, une alliance public-privé visant à améliorer et à approfondir les écosystèmes de démarrage et d’innovation des économies africaines à croissance rapide ciblées.
Et d’ajouter : «Au cours des six dernières années, nous avons connecté plus de 3.000 startups africaines à l’écosystème mondial de l’innovation et de l’entrepreneuriat, contribué à créer plus de 2.000 emplois bien rémunérés et encadré plus de 250 équipes de démarrage sur le continent ».

Plus de 30 lauréats de DEMO Africa se sont aventurés dans la Silicon Valley par le biais de la tournée d’innovation Lions @ frica pour participer à des échanges de connaissances approfondis et engager l’écosystème mondial de l’innovation.

Soulignons enfin que cette rencontre verra également la participation des investisseurs mondiaux et des sommités internationales, des investisseurs en capital-risque, des business angels et des leaders des écosystèmes.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici