Maroc. Les exportations du secteur agricole continuent de tenir bon

Raffermissement de la valeur des ventes à l’étranger des produits de l’industrie alimentaire et d’«agriculture, sylviculture et chasse»

0
457

Les exportations du secteur d’agriculture et agroalimentaire ont connu une évolution favorable à fin août 2022, a annoncé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Après +23,3% un mois plus tôt et +9,6% à fin août 2021, elles ont connu une progression de 24,1% au terme des huit premiers mois de l’année 2022. Malgré les conditions difficiles de la campagne agricole 2021-2022, les exportations ont atteint 55,8 milliards de dirhams durant cette période.

Selon la DEPF, relevant du ministère de l’Economie et des Finances, cette performance a bénéficié du raffermissement de la valeur des exportations des produits de l’industrie alimentaire de 27,7%, au lieu d’une augmentation de 9,2% à fin août 2021.

Cette évolution s’explique aussi par le renforcement de la valeur des ventes à l’étranger des produits d’« agriculture, sylviculture et chasse » de 19,8%, après +11,6% un an auparavant, a indiqué la DEPF dans sa note de conjoncture du mois d’octobre 2022 (N°308).

A titre de rappel, la performance de la valeur des exportations du secteur d’agriculture et d’agroalimentaire (+23,3%, après +8,1% un an auparavant) observée en juillet 2022 était attribuée d’une part à l’amélioration des exportations, en valeur, de l’industrie alimentaire qui avait enregistré une croissance de 27,8% à 25,4 milliard de dirhams, et d’autre part, au renforcement des expéditions des produits d’«agriculture, sylviculture et chasse» de 18,5% (après +9,6%) à plus de 23,5 milliard de dirhams.

Selon le document rendu public récemment, l’évolution des exportations de plusieurs produits agricoles a été remarquable durant la période allant du 1er septembre 2021 au 31 août 2022, précisant que cette période est relative à la campagne agricole 2021-2022.

Dans sa précédente note de conjoncture (N0 307), la DEPF avait également attribué cette évolution au renforcement de 18,5% des expéditions des produits d’«agriculture, sylviculture et de chasse» à plus de 23,5 milliards de dirhams.

Dans le détail, il ressort de la récente note de conjoncture que les exportations des agrumes ont atteint un volume record de 766.500 tonnes, en raffermissement de 40%, en une année.

Recouvrant une hausse de 19% des exportations de la tomate, produit phare de ce segment, les expéditions des produits maraîchers  se sont consolidées de 13%, en volume, durant la même période, a relevé la DEPF soulignant une performance de +18% des exportations de fruits rouges.

L’analyse des données recueillies par la DEPF montre que le volume exporté d’huile d’olive a doublé durant les huit premiers mois de l’année 2022 pour atteindre 13.200 tonnes. Ainsi, en valeur, ces expéditions se sont accrues de 47% à 456 millions de dirhams.

Sur la même période, « les exportations d’huile de grignon d’olive se sont renforcées de 140%, en volume, à 13.100 tonnes, et de 250%, en valeur, à 212 millions de dirhams », a constaté la DEPF.

S’agissant de la production céréalière définitive, il ressort de ces données qu’elle a atteint 34 millions de quintaux, en termes de production au titre de la campagne 2021-2022. Ce qui correspond à un recul de 67% par rapport à la production exceptionnelle de 103,2 millions de quintaux enregistrée au terme de l’année précédente.

Citant le ministère de l’Agriculture sur la production oléicole, qui occupe 65% de la surface arboricole nationale, la note de conjoncture indique que la «production d’olive se serait située à 1,96 million de tonnes, en hausse de 21% par rapport à la production enregistrée durant la campagne précédente» ; tandis que la production nationale des agrumes, toutes espèces confondues, s’est renforcée de 14% à 2,7 millions de tonnes.

Alain Bouithy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici