Expansion de TradeMark Africa en Afrique de l’Ouest

TradeMark Africa (anciennement TradeMark East Africa) compte appliquer ses méthodes éprouvées aux initiatives de facilitation du commerce à travers les principaux corridors commerciaux d’Afrique

0
205

TradeMark East Africa, l’une des principales organisations d’aide au commerce à l’échelle mondiale, devient TradeMark Africa (TMA), à l’occasion du lancement officiel de ses opérations en Afrique de l’Ouest.

Fondée en 2010 au Kenya, TradeMark Africa annonce ainsi l’expansion de ses activités au-delà de sa zone opérationnelle historique de l’Est et de la Corne de l’Afrique afin de soutenir également les pays d’Afrique de l’Ouest et australe. TradeMark Africa est désormais présente dans quatorze pays d’Afrique subsaharienne : Kenya, Ouganda, Tanzanie, Rwanda, Burundi, République démocratique du Congo (RDC), Soudan du Sud, Éthiopie, Somaliland, Djibouti, Malawi, Zambie, Mozambique et Ghana.

À ce jour, TradeMark Africa a réalisé en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique des investissements cumulés de plus de 1,3 milliard USD afin de réduire les délais et les coûts des échanges transfrontaliers et d’améliorer la compétitivité à l’exportation des entreprises africaines.

Ces efforts ont notamment permis de réduire de 70 % en moyenne le temps nécessaire aux commerçants pour franchir les frontières ; et le délai nécessaire aux entreprises pour recevoir leur certification (de plusieurs jours à quelques heures). Les programmes de TMA ont favorisé une réduction de 16,5 % du temps total nécessaire pour transporter un conteneur du port de Mombasa (Kenya) à Bujumbura (Burundi) via le Corridor Nord.

Dans le cadre de son expansion en l’Afrique de l’Ouest, TradeMark Africa soutiendra le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), basé à Accra, au Ghana, pour concrétiser son ambition d’intégration du marché africain (3 400 milliards USD). TradeMark Africa travaillera également avec les communautés économiques régionales, telles que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour stimuler l’intégration économique régionale et accélérer les échanges commerciaux.

En outre, TMA travaillera avec les États membres pour veiller à ce que les gouvernements et les entreprises bénéficient réellement des opportunités offertes par ces évolutions, en particulier le long du corridor Lagos-Abidjan. Le déploiement réussi de la ZLECAf devrait conduire d’ici 2030 à une augmentation de 450 milliards USD des revenus en Afrique.

Parallèlement, TradeMark Africa a annoncé que sa nouvelle stratégie s’appuiera sur ses atouts fondamentaux pour se concentrer sur le développement de corridors commerciaux numériques et verts, afin de positionner l’Afrique en tant que partenaire de choix pour les acheteurs mondiaux. TMA œuvrera également à la promotion d’un commerce inclusif pour réduire les niveaux de pauvreté et garantir une meilleure intégration des groupes vulnérables aux systèmes commerciaux.

Erastus Mwencha, président du conseil d’administration de TradeMark Africa, a déclaré :

« Cette expansion continentale de TradeMark Africa et de son programme d’aide au commerce de premier plan donne à l’organisation une excellente occasion d’étendre progressivement son impact positif, tout en soutenant les aspirations de la ZLECAf à libérer l’immense potentiel que représente le libre-échange pour les biens de grande valeur en Afrique. Notre objectif clé reste la facilitation des échanges commerciaux, comme nous l’avons toujours fait depuis douze ans dans la région de l’Est et de la Corne de l’Afrique, où TMA a été fondée et où nos programmes ont franchi tant de jalons notables. »

David Beer, PDG de TradeMark Africa : « Nous pensons que la combinaison d’une approche régionale et nationale fait intrinsèquement partie de notre avantage comparatif. Maintenant que nous avons élargi notre champ d’activité, nous sommes heureux de tirer parti de cette dimension continentale essentielle pour accélérer la croissance des volumes commerciaux et renforcer les liens entre les régions. Alors que nous nous orientons vers la création de corridors commerciaux verts et l’amélioration de la sécurité alimentaire régionale, l’accent mis par TMA sur la réduction des entraves au commerce et l’amélioration de la compétitivité des entreprises sera également un élément essentiel pour relever les futurs défis commerciaux. »

Parmi les accomplissements de TradeMark Africa au cours des douze dernières années figurent la construction et la mise en service de 15 postes frontières à guichet unique en Afrique de l’Est, lesquels ont permis de réduire de 89 % le temps nécessaire pour traverser certaines frontières. En outre, TradeMark Africa a soutenu le déploiement de 60 systèmes SWIFT d’informations commerciales dans plusieurs agences gouvernementales, réduisant ainsi les délais et les coûts d’obtention des documents commerciaux ; a conçu le système régional RECTS de suivi électronique des marchandises dans le Corridor Nord en Afrique de l’Est pour assurer la sécurité du fret ; et a exécuté des programmes de normes sanitaires et phytosanitaires et de réduction des barrières non tarifaires. TradeMark Africa a également soutenu plus de 200 000 commerçantes transfrontalières et PME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici