Congo. Desserrer l’étau des contrôles et péages policiers dans le département du Pool

0
663

COUP DE GUEULE. La route est un facteur de développement consistant à assurer les échanges de toute nature entre les grands centres urbains et les zones rurales très souvent défavorisées.

Dans le département du Pool, la route RN1 tourne au ralenti à cause du rackettage des usagers et de la recrudescence des péages policiers à l’ approche des fêtes de fin d’année.

Les populations du Pool sont déjà en grande souffrance, il faut desserrer l’étau de la pauvreté que génère la multitude des péages policiers dans le département du Pool.

Aujourd’hui, la multiplication des barrages policiers et autres tracasseries sur la route empêchent les cultivateurs, les transporteurs et les villageois d’acheminer leurs marchandises vers la ville ,de faire exactement leur travail et de se reconstruire après les événements tragiques que nous avons connu dans le département du Pool.

La libre circulation des personnes et des biens doit être effective dans le département du Pool avec la levée des barrages policiers sauvages.

Par Louis Modeste Zoubabela Ngabanka

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici