Congo Brazzaville/Terre des Légendes. Pourquoi un silence pesant.

Nous sommes avides de savoir où en est-on avec le Delta de la Cuvette

0
541
dr

TRIBUNE. Le 10 août 2019, SARDP et PEPA, un consortium congolais travaillant en tant qu’opérateurs du bloc, a annoncé la découverte du gisement pétrolier du Delta de la Cuvette.

Celui ci qui s’étend sur une superficie de 9.392 m2, couvre quatre puits. Il se situe dans le bassin du Congo, une zone de tourbières qui constitue un puits à carbone considérable.

Cette zone serait le deuxième poumon de la planète, après la forêt amazonienne. Les premiers jets indiqueraient que les gisements de Delta pourraient produire jusqu’à 359 millions de barils de pétrole, soit 983 barils/jour. Ce qui quadruplerait la production actuelle du Congo Brazzaville.

Une bonne nouvelle pour l’économie du pays qui pourrait être boostée, générer des emplois et réduire la pauvreté. Avec la possibilité de construire des voies d’évacuation du pétrole sur le port autonome de Pointe Noire. Et peut-être même, pour accroître localement la plus-value, créer une raffinerie de pétrole dans le Nord du pays pour augmenter la capacité nationale de raffinage, couplée à la CORAF de Pointe Noire .

Depuis la publication de la nouvelle de Delta de la Cuvette, un silence pesant s’est installé. Les autorités n’en parlent pas. Pas un seul baril n’a été extrait du gisement. Le Delta de la Cuvette semble avoir pénétré le domaine du secret au point de passer pour un mystère qui n’est pas ou qui ne doit pas être connu par autrui ou par un grand nombre.

Les Congolais, en patriotes et bons citoyens, sont en droit légitime de savoir de quoi il en retourne. Le pétrole, patrimoine stratégique dans le développement de leur pays, est leur propriété inaliénable.

Les autorités nationales, en vertu de leur obligation légale d’instruire la nation, sont en devoir de fournir aux populations les informations nécessaires sur le gisement pétrolier Delta de la Cuvette.

Ce gisement demeure pour les Congolais un immense espoir pour la mise en valeur des territoires où coulera le pétrole, parallèlement à son effet induit sur l’ensemble de la Nation.

Nous voudrions bien savoir à quoi sert le silence lourd sur le Delta de la Cuvette. Il y a comme quelque chose de troublant dans ce silence, même si le silence dans la recherche pétrolière est le sanctuaire de la prudence.

Ouabari Mariotti

Paris 1er décembre 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici