Congo Brazzaville. Des questions pour tenter de comprendre les motivations des principaux acteurs du dernier dossier du journal Libération

0
661

DOSSIER LIBERATION. Dans le monde sans pitié des affaires africaines et notamment celui de la presse française où rien ne se fait au hasard, surtout lorsqu’il s’agit des pays africains dont les dirigeants sont considérés comme des têtes de mule et qui plus est amis de la Russie et de la Chine, n’arrive t- il pas que la politisation des faits l’emporte sur la réalité?

Y a t-il un cynisme dans le choix du temps de parution de ce dossier dans le quotidien Libération, qui coïncide stratégiquement avec l’augmentation du prix du litre de deux carburants à la pompe au Congo?

Y a t-il un choix des armes et la cruauté des procédés utilisés pour parvenir à des fins inavouables?

Qu’il s’agisse d’une fiction collée à des allégations ou d’une politisation à tête chercheuse, l’image du Congo est écornée au moment où le pays, sous programme du Fmi, voudrait soigner la qualité de sa signature sur le marché financier international .

Par A. Ndongo

Journaliste économique et financier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici