Bénin. 30ème édition de la Fête des religions endogènes : Le Ministre ABIMBOLA annonce la création d’un Festival des arts Vodun

Pour faire du Bénin le siège du pèlerinage mondial Vodun à l'image de la Mecque

0
487

Faire du Bénin le siège international du pèlerinage Vodun pour faire éclore le potentiel de cette culture dans ses aspects les plus inspirants. C’est une ambition noble que le Gouvernement du Président Patrice TALON entend concrétiser aux prochaines éditions de la fête nationale des religions endogènes et qui se dérouleront avec le Festival des arts Vodun.

La nouvelle a été apportée à cette communauté religieuse et à travers elle, à tout le peuple béninois, le 10 janvier 2023 à la plage de Ouidah, où ont eu lieu les manifestations officielles de la 30ème fête des religions endogènes du Bénin. 

Devant une importante délégation gouvernementale, des personnalités politiques et administratives, des autorités traditionnelles et religieuses, des milliers de touristes venus de plusieurs pays notamment de la France de l’Israël, des États-Unis, plusieurs groupes de dignitaires et d’adeptes ont présenté différents tableaux artistiques, culturels et cultuels. De la danse du Vodun Hounvè aux démonstrations culturelles des Zangbetos et Egungun, en passant par les parades des divinités Gambada, Yaoïtcha, Vodun Mami Dan, Sakpata-Djèhossou, Tchampana, Tagban, …etc. Rien n’a manqué. 

Dans son mot de bienvenue, le maire de la ville de Ouidah, Christian HOUETCHENOU a salué les efforts consentis par le Gouvernement pour faire de Ouidah le carrefour des religions endogènes surtout avec la construction de l’arène Vodun et du Couvent Sakpata. À en croire ses propos, la cité historique de Kpassè accueille et réconcilie dans le respect de la multiplicité et de la diversité. Cette journée instaurée depuis 1992 traduit l’acceptation de la différence, le respect de l’autre, et fait de Ouidah un sanctuaire vivant. 

Pour le Ministre en charge de la culture, les études et les faits ont montré à suffisance que le Vodun promeut l’amour, l’humanisme, la tolérance, le respect de la nature et vise l’épanouissement de l’homme dans toutes ses dimensions. Le Vodun s’est affirmé comme une source multidimensionnelle de l’altérité africaine. C’est donc conscient de cette richesse inépuisable, dira-t-il, que le Président Patrice TALON a décidé d’intensifier les efforts dans les secteurs du tourisme, de la culture et des arts afin d’en faire le deuxième pilier d’enrichissement de l’économie et de création d’emplois. 

« Au nombre des nombreux projets et programmes structurants et ambitieux pensés pour porter la « Destination Bénin », figurent la Route des couvents et le musée international Vodun » a souligné le Ministre Jean-Michel ABIMBOLA. Ils sont dans une phase de développement avancée pour qu’à l’horizon 2024-2025, le Bénin ouvre grandement ses portes pour permettre à ses visiteurs de découvrir d’autres facettes de ces religions endogènes. 

Un festival des arts Vodun pour renforcer l’attractivité touristique 

Les prochaines éditions de la fête nationale des religions endogènes se dérouleront avec le Festival des arts Vodun. En effet, aux dires du Ministre de la culture, l’Exécutif béninois ambitionne de créer un rendez-vous qui convoquera toutes les expressions créatives autour de ce marqueur identitaire. 

« Si le Vodun reste un sujet de fascination et d’interrogations pour des millions de curieux à travers le monde, il suscite chez les chercheurs les travaux scientifiques, chez les cinéastes des films de toutes sortes, chez les plasticiens un art reconnaissable et chez les musiciens, des rythmes et mélodies identifiables entre mille autres. C’est pour cela que nous pensons accompagner désormais la célébration du 10 janvier du festival des arts vodun. Notre pays veut ainsi assumer pleinement sa vocation de la Mecque du Vodun, pour y faire éclore le potentiel de cette culture dans ses aspects les plus inspirants » a expliqué le Ministre ABIMBOLA. 

Il faut noter qu’au terme des manifestations, les participants ont eu droit à une visite guidée du Couvent Sakpata construit à Zoungbodji dans le cadre du projet Route des couvents mis en œuvre par l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici