Adhésion de la Guinée au réseau d’AFRICATIP : Une mission du BIT en concertation avec l’AGETIPE

0
80

C’est une forte délégation du Bureau international du travail (BIT) et de l’Association des Agences Africaines d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public (AFRICATIP) qui a foulé, récemment, le sol guinéen, dans l’optique d’une adhésion de ce pays à la structure panafricaine.

Les discussions ont eu lieu entre l’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (AGETIPE) et la mission conjointe, composée de Mme Astou Ba Ndiaye, secrétaire permanente de l’AFRICATIP et Frédéric Bando, Expert Ouest africain d’HIMO au BIT Dakar.

A l’entame de leur mission, ils ont été reçus par le ministre de la Jeunesse et des Sports, KeamouBogola Haba. A cette occasion, la direction de l’AGETIPE a tenu à présenter les missionnaires au responsable gouvernemental.L’objectif était de rencontrer l’équipe dirigeante de l’AGETIPE de Guinée et de faire un état des lieux avec cette structure.

Dans cette optique, ils ont passé en revue le Statut, les outils de gestion, l’organisation, les capacités techniques et financières et les projets en cours. Cette évaluation a aussi porté sur les principaux bailleurs de l’Agence ainsi que les perspectives d’activités dans les mois et les années à venir. Les échanges entre AFRICATIP-BIT et l’AGETIPE ne se sont pas limités à ces éléments puisqu’ils ont permis de définir un cadre d’accompagnement à apporter à l’Agence afin de lui permettre d’adhérer au réseau. Ce qui permettra à l’institution guinéenne de bénéficier d’une assistance technique lui permettant d’être aux normes des AGETIP mais aussi de renforcer ses capacités afin d’assurer une bonne exécution des projets.

Dans le même sillage, le lobbying fort de AFRICATIP permettra à la Guinée de mener un plaidoyer au niveau des autorités et des bailleurs de fonds afin de les sensibiliser sur le rôle que peut jouer l’Agence dans le développement économique du pays à travers la création d’emplois et la redynamisation du secteur privé et les inciter à une utilisation plus efficiente de l’outil AGETIP.

Par W. S. (Syndication/Lopinion)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici